Accueil » Blog » Environnement/Le gouvernement ivoirien s’engage pour « Zéro sachets plastiques à l’horizon 2020

Environnement/Le gouvernement ivoirien s’engage pour « Zéro sachets plastiques à l’horizon 2020

La ministre ivoirienne de la salubrité, de l’environnement et du développement durable, Anne-Désirée Ouloto a affirmé la volonté du gouvernement à apporter son soutien aux acteurs locaux à travers des activités d’information, de sensibilisation et de mobilisation, afin d’offrir à chaque citoyenne et à chaque citoyen, l’opportunité de prendre conscience des  nombreux dégâts causés par l’usage des sachets plastiques à notre environnement, à la cérémonie de célébration de la journée mondiale sans sachet plastiques, organisée le samedi 08 Juillet, au centre de conférence du ministère des affaires étrangères.

 

Les sachets plastiques inondent le monde entier, polluent les écosystèmes, nous étouffent, hommes, animaux ; ils ont fini, d’année en année, par se transformer en véritables ennemis de la santé humaine, animale et de l’environnement’’, a fait savoir Mme Ouloto.

 

Ils contribuent à l’augmentation de la fréquence de certaines maladies tels que le paludisme, le choléra, la fièvre typhoïde, et sont même impliqués dans la survenue des fausses-couches, de l’infertilité masculine et de certains cancers’’, a ajouté Anne Désirée Ouloto.

 

Une situation qui ne saurait prospérer sans que l’Etat, garant du bien-être de la population ne puisse réagir. Et selon la ministre de la salubrité, de l’environnement et du développement durable, le gouvernement ivoirien a mis en place un comité interministériel (CIM) avec une feuille de route qui s’étale de 2017à 2018 et qui comprend les dix (10) actions avec pour objectif ‘’Zéro sachets plastiques à l’horizon 2020’’.

 

Le renforcement de la sensibilisation avec un accent particulier sur la vulgarisation des alternatives et la promotion des emballages réutilisables ;

La mise en place d’un cadre formelle de collaboration avec les commerçants ; le lancement des activités de récupération, de rachat et de valorisation des emballages plastiques polluants ; la lutte contre l’importation frauduleuse des sachets plastiques ; l’extension de cette lutte à la sous-région (CEDEAO) ; la distinction des entreprises citoyennes qui ont parfaitement réussi leur reconversion et la lutte contre la concurrence déloyale; le renforcement des activités de police et leur extension à toute l’étendue du territoire national, sont entre autres action que le comité interministériel devra mener.

 

Cette journée mondiale sans sachets plastiques instaurée depuis le 03 juillet 2010, a pour objectif principal de renforcer la mobilisation de tous les acteurs, autour de ce fléau mondial.

La célébration de cette année en Côte d’Ivoire a été marquée par la présentation de l’état des lieux, à travers un film institutionnel sur la pollution marine par les sachets plastiques, suivie d’un diaporama de photos sur les dégâts des déchets de sachets plastiques, ainsi que la présentation des initiatives réussies de reconversion, des engagements des opérateurs du secteur de la plasturgie et des allocutions de sensibilisation et de mobilisation.

FREDERIC GORE-BI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline